Valence, Saint-Ruf (FR.26362.01)

Notice rédigée par Yannick VEYRENCHE

Pour citer cette fiche : Yannick VEYRENCHE, « Valence, Saint-Ruf », Monastères, Corpus des établissements réguliers de la France médiévale, N. Deflou-Leca (dir.), Limoges-Saint-Étienne, 2021, URL : https://cercornum.univ-st-etienne.fr/monasteres (consulté le 22/04/24)

IDENTITE ET LOCALISATION

Identité

Vocable principalNotre-Dame

Type de communautéMasculine

Statut actuelPropriété publique

Localisation ecclésiastique

ProvinceVienne

DiocèseValence

Localisation géographique

Type de localisationprecise

Latitude/Longitude44.9279688 deg./4.8835214 deg.

PaysFRANCE

DépartementDROME

CommuneVALENCE

LieuFerme de Saint-Ruf

Désignations et noms anciens

Texte Désignation Date
insulam que dicitur Esparvaria, ad construendam ibidem Sancti Rufi abbatiam (C. Dipl., n°32) abbatia 1158
in cimiterio Sancti Rufi, juxta parietem capituli (C. Dipl., n°48) - 1172 (22 août)
ecclesiam beati Ruphi, in insula que dicitur Esparveria sitam (C. Dipl., n°94) ecclesia 1206 (06 mai)

Tout afficher / masquer

ICONOGRAPHIE

CHRONOLOGIE ET STATUTS

Date de première attestation1158

SourceCharte d'acquisition de l'île de l'Epervière (C. Dipl., n°32; ADD, 2H 285)

Date de consécration-

Statuts et changements de statuts

Date Evénement Statut Famille Ordre Type dépendance Etablissement Détails
après 1158 Première occupation Abbaye Chanoines réguliers Saint-Ruf - - Fondateur : Raymond, abbé de Saint-Ruf
1482 (30 avr.) Nouveau statut lié à une réforme Abbaye Chanoines réguliers Saint-Ruf - - Réformateur : François Payan, official de Grenoble; Jean Latersi, archodiacre d'Avignon; Barthélémy de Rue, vicair
Commanditaire de la réforme : Cardinal Julien de la Rovère, abbé commendataire
1773 (05 fév.) Sécularisation - - - - -

VIE REGULIERE ET OBSERVANCE

Règles

Règle Date d'attestation
Praeceptum d’Augustin entre 1039 1084

Coutumiers

Coutumier Date d'attestation
- après 1039

Vocables secondaires

Vocable Date d'attestation
Saint-Ruf 1158
Saint-Jean-Baptiste 1291 (25 fév.)

Pèlerinages

Non renseigné

Etablissements liés par des associations de prière

Etablissement Date d'attestation
Avignon, Saint-Ruf -

Ecoles

Non renseigné

ARCHEOLOGIE ET ARCHITECTURE

Etat actuel du site

Protection juridique

Etat des bâtimentsEn élévation (partiel)

FouillésOui

Topographie

Réf. cadastre ancien3 P 3615/29 1er septembre 1809

DescriptionCadastre napoléonien, 1er septembre 1809, éch. 1:2 500 Section L1, le Calvaire. La carte, assez endommagée, présente l'intégralité de l'île de l'Epervière et les terrains constituant aujourd'hui le Parc des Trinitaires, sur l'autre rive de l'Epervière. http://archives.ladrome.fr/?id=viewer&doc=accounts%2Fmnesys_ad26%2Fdatas%2Fir%2FCadastre%2FFRAD026_000511_v2.xml&page_ref=94671&lot_num=1&img_num=1 Voir aussi : Plan des illes et préries de Messieurs de St-Ruf... dressé par Michel Forest en 1762, ADD, Q 136.

Bâtiments

Catégorie Type Contexte Datation Description
Lieu de culte Eglise principale En élévation et en fouille 12e s. / - Une opération archéologique (2009: sondages, étude du bâti), n'ayant donné lieu qu'à un bref article (I. Parron, "Archéologie de l'abbaye Saint-Ruf de Valence") a permis de confirmer l'implantation de l'abbatiale au nord de la "ferme de Saint-Ruf" et de repérer quelques espaces d'inhumation.
Bâtiment monastique Autre - 12e s. / 16e s. Bâtiment détruit au XIXe siècle, appelé alors "maison des îles". Sur le plan Forest (1762), il est représenté comme un bâtiment à étage, crénelé à l'est et muni d'une tour d'angle au nord-ouest. Il s'agit en fait de la chamarerie des XVe-XVIe siècles.
Bâtiment indéterminé - En élévation 17e s. / 18e s. "Ferme de Saint-Ruf", bâtiment dépourvu de toiture et en cours de dégradation rapide. Le mur-pignon nord est médiéval, constitué par le mur sud d'une travée de la nef. Les murs gouttereaux présentent des parties médiévales. Ce bâtiment construit après la démolition de l'abbaye dans les années 1560 est désigné comme la "ferme du Pradier" au XVIIIe siècle.
Bâtiment indéterminé - - - / - Moulin moderne dit des Gauds, détruit, mais localisable grâce au tracé des cours d'eau. Un moulin est attesté dans ce secteur depuis le XIe siècle.

BIBLIOGRAPHIE / SOURCES

Bibliographie

  • Isabelle PARRON, Joëlle TARDIEU, Yannick VEYRENCHE (dirs.), L'abbaye de Saint-Ruf d'Avignon à Valence, Actes de la journée d'études, samedi 6 novembre 2010, Valence, 2010.
  • Claire THOMAS, "La terre et les bâtiments de Saint-Ruf à l'Epervière au XVIIIe siècle", Revue drômoise, Valence, 97/2 (2007), p. 24-34.
  • Claire THOMAS, Une étude topographique et archéologique de l’abbaye de Saint-Ruf de l’Epervière, Grenoble, Mémoire de Master 2, Université Pierre Mendès-France Grenoble 2, 2006.
  • Yannick VEYRENCHE, Chanoines réguliers et sociétés méridionales. L'abbaye de Saint-Ruf et ses prieurés dans le sud-est de la France (XIe-XIVe siècle), 2 vol., Lyon, Thèse, histoire, Université Lyon 2-Lumière, 2013.
  • Yannick VEYRENCHE, "L’île de l’Epervière, siège de l’ordre des chanoines réguliers de Saint-Ruf, d’après les sources écrites (XIIe-XVe siècles)", Revue drômoise, 97/2 (2007), p. 2-23.
  • Yannick VEYRENCHE, "Une abbaye chef d’ordre face à deux cités : les chanoines réguliers de Saint-Ruf à Avignon et Valence", Moines et religieux dans la ville (XIIe-XVe siècle), Toulouse, 2009 (Cahiers de Fanjeaux, 44), p. 79-106.
  • Ursula VONES-LIEBENSTEIN, "Saint-Ruf : Von Lietberts Liber Ordinis zu den Reformstatuten des 15. Jahrhunderts oder vom Klosterverband zum Orden", Von der Ordnung zur Norm: Statuten in Mittelalter und Früher Neuzeit, G. DROSSBACH (dir.), Munich, 2010, p. 41-53.

Sources éditées

  • Codex diplomaticus ordinis Sancti Rufi Valentiæ, Ulysse CHEVALIER (éd.), Valence, 1891 (Collection de cartulaires dauphinois, 9), http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k111491d.r=.langFR.
  • Claire THOMAS (éd.), "Le domaine de Saint-Ruf à l'Epervière en janvier 1791", Revue drômoise, Valence, 97/2 (2007), p. 35-46.

Sources manuscrites

  • Mense abbatiale: titres et documents des domaines valentinois, AD DROME, 2H 4-8; 18-88
  • Mense capitulaire, AD DROME, 2H 283-292; 308-310; 314-333
  • Plan des illes et préries de Messieurs de St-Ruf... dressé par Michel Forest en 1762, AD DROME, Q 136